Rechercher
  • Franck

Le chiffon et la lumière

Mis à jour : il y a 5 jours

Au fur et a mesure de l'évolution de nos ventes, et du development de nouvelles applications, on se rend compte qu'il y a comme un air de non sens parfois.


Nous venons de lancer deux applications pour des lieux ou le mot espace confiné prend tout son sens, les bus, les trains, tram et autres moyens de transport en commun. Le challenge à été un peu compliqué puisque nous sommes dans des espaces en mouvement, avec des vibrations, une tension de fonctionnement différente, des contraintes en terme de normes inhérentes aux milieux dans lesquels opèrent les équipements, mais après 4 mois nous avons éludé les problèmes et pouvons présenter nos solutions.


Nous commençons à en faire la promotion, tout en recevant les doléances des personnes intéressées par nos nouveaux produits, accompagnés de débats sur la fiabilité de la désinfection curative, la durabilité des produits, versus un employé qui va utiliser son énergie à désinfecter le mieux qu'il pourra l'intérieur du bus et ce chaque jour, puisqu'il faut maintenant faire cette procédure tous les jours dans le cadre d'un protocole visant à rassurer les usagers.


Curieusement le traitement préventif de l'air ne pose pas de questions particulières, mais la phase curative, c'est à dire l'élimination complète du sol au plafond de tous pathogènes semble poser de nombreuses questions. Alors nous allons faire un combat chiffon contre lumière de manière totalement objective.


Nous avons la chance de travailler déjà avec des sociétés de nettoyage qui doivent désinfecter des bus. Devant l'ampleur de la tache en terme de ressources humaines, ils ont vite fait leur calcul, entre un employé avec ses chiffons et son spray et une solution UVC.


D'ailleurs on peu trouver un peu partout sur le net des articles sur le sujet, la vie des transporteurs de passagers s'est transformée en enfer et gouffre financier. https://www.smt-artois-gohelle.fr/comment-sorganise-la-desinfection-des-bus-dans-les-depots-tadao/


Donc revenons au calcul, temps de nettoyage à la main, avec virucide, en passant sur les organes visibles principaux car ils ne peuvent pas faire mieux, 15 à 30 mn, une mobilisation maximum, et de même le soir en rentrant au dépôt. 2 à 3 bus par heure et par personne. Je ne connais pas le coût horaire, mais basons nous sur 25 € de l'heure (prestataire), ensuite le consommable, virucides et chiffons. Allez disons 2 € par bus ! je suis peut être à côté de la plaque mais bon prenons ce chiffre. Donc j'arrive à une personne qui fait 3 bus par heure, avec une désinfection des points principaux donc partielle, coût 31 € , divisé par 3, 10,30 € par bus et par jour soit 309 €HT par mois et par bus. Retenez ce chiffre !


Ensuite je prend la méthode UVC professionnelle. Je prend un exemple très plausible, 1 personne, 2 lampes UVC PRO 100W, chacune peut réaliser le traitement dans un bus standard en 15 mn. L'opérateur installe sa première lampe, ferme les portes du bus et l'active pour 15 mn. Il prend la deuxième lampe il l'a place dans le deuxième bus et l'active. ET ainsi de suite pendant 1 heure. Il aura fait 8 bus aura respecté le protocole de traitement suivi de celui d'aération des lieux et les bus sont désinfectés à 99,999 % du sol au plafond.


On aurait pu lui donner 3 ou 4 lampes mais on est resté à 2 ! le coût 25 € divisé par 8 = 3,15 € par bus désinfecté. Le coût de la lampe, en se basant sur un amortissement de son coût d'achat en 24 mois et au total 40 bus désinfectés par jour est de 0,02 € HT par désinfection.


Sur une année la différence de coût par bus est incroyable : 3 708 € HT pour la version chiffon et virucide , 1 134 € HT pour la version UVC, version qui peut être optimisée en ajoutant plus d'unité de traitement par opérateur. Le delta est de 2 574 € , soit plus de 3 fois le prix de l'unité mobile de traitement .................... il y a de quoi se poser de sérieuses question ?


Au niveau scepticisme il à aussi ces publications. Une faite par ENGIE sur la désinfection des bus ma fait bugger, je ne peux pas passer à côté. Ils y décrivent les modes de désinfection et à la fin de la liste, en dernier les UVC, en précisant qu'un test était en cours dans les transports Niçois si je me souvient bien, supervisé par l’autorité de transports de New York , ben voyons.


C'est comme tester l'épluche patate de nos grands mère, l'économe, en mettant en doute 90 ans après sa création et son succès mondial, son bon fonctionnement et son utilité !


Les UVC dépassent beaucoup de monde en terme de technologie, c'est d'une efficacité redoutable, c'est durable, ça ne fait pas de déchets, pas d'utilisation de consommable, c'est économique, écologique. Mais ce qu'on ne vois pas, on s'en méfie. Je ne pense pas que les domaines ou est utilisée cette technologie depuis des décennies s'en plaignent, bien au contraire. Je parle de la médecine et de l'agro alimentaire.


Bien sur il y a des précautions à prendre avec les UVC en utilisation curative, mais c'est pareil avec un produit virucide, qui sens fort, qui à la longue attaque les mains, émet des vapeurs , tache les tissus ou les plastiques. De si nombreux produits ont été mis sur le marché comme des solutions hydro alcooliques virucides efficaces alors qu'elle ne titrait pas 50% de concentration en éthanol , mais c'est visible, c'est liquide , on en a pour son argent. Etes vous sur que la composition de votre virucide liquide est la bonne ? Nous nos lampes on en est sur parce qu'elles sont vérifiées avec des appareils de mesure certifiés et nous pouvons vous le démontrer en direct live, quand vous voulez, par contre pour une solution de nettoyage vous faites quoi ? vous allez au labo ?


Donc le résultat est sans appel : UVC 1 - CHIFFON 0


D'un point de vue strictement économique sans parler des résultats de désinfection qui sont sans un seul doute très en faveur des UVC, le budget consacré à la désinfection actuel est stratosphérique. les opérateurs de transport devraient prendre la décision de faire atterrir la fusée pour revenir à des coûts normaux, qui ne resterons pas moins une charge supplémentaire comparé avec l'avant COVID, mais plus elle est faible mieux les entreprises se porteront .


Franck


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
APPELEZ-NOUS

Tél: 04 80 95 98 71

100% d'efficacité pour une hygiène maximale.
E-MAIL
HORAIRES

Lun - Ven : 08:00 - 19:00

UVC Turbo®
Smart City Led France

5 rue du parc

74100 Annemasse

France

2020 Copyright UVC-Turbo®